07th Déc2012

Château de Pibarnon, seigneur du mourvèdre

Par Antoine Laurent

Tout au long des vendredis et samedis du mois de décembre, nous vous faisons découvrir ou redécouvrir de l’émotion dans des flacons. Aujourd’hui dès 17h30, place à la Provence, à Bandol et à son Château de Pibarnon!

Existant dans les trois couleurs, c’est au rouge que nous nous intéresserons aujourd’hui. A travers un terroir unique de 30 ha durement gagné sur la roche, c’est le Mourvèdre qui s’exprime : il représente 90% dans la bouteille, les 10% restants étant du Grenache noir. C’est un cépage exubérant et complexe, typique de l’appellation Bandol, qui gagne à être mis en cave quelques années pour apaiser son caractère tapageur.

« Le Mourvèdre, ce macho latin qui s’habille de soie et cultive le baisemain. » (Pierre Casamayor)

Nous goûterons aujourd’hui le 2007 qui s’approche si près du millésime parfait car l’hiver fut doux, le printemps chaud et sec et sans grande canicule. Dans le verre, la structure est d’une grande délicatesse, le vin est emmené par un beau fruit (les fruits noirs sont de la partie) et des notes de cuir pour finir par une fine note saline un rien salivante.

Peut-être n’est-ce pas un hasard si le Guide Bettane & Desseauve lui a attribué la note de 17,5/20

A ce soir!