22nd Oct2011

Champagne Le Gallais

Par Antoine Laurent

 

A tous ceux qui pensent qu’il n’y a que les grandes maisons de Champagne qui vaillent, laissez moi montrer d’un doigt joyeux l’étiquette trop discrète de cette propriété de Boursault, sur la rive est de la Marne (heureusement Hervé Le Gallais et sa fille Charlotte sont là pour attirer notre attention sur elle, voir photo).

Hervé Le Gallais et sa fille Charlotte ont tout l’arsenal classique de la Champagne à disposition: brut, rosé, millésimé. Des bulles bien faites, des vins équilibrés et plein de personnalité. Pourtant c’est une autre cuvée qui nous a tapé dans la papille: la Cuvée du Manoir Extra Brut.

Il s’agit du même assemblage que sur le Brut: 10% Chardonnay, 45% Pinot Noir et 45% Pinot Meunier et pourtant tout change. Pourquoi ? Car il est très peu dosé.

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas encore les secrets de la façon d’un Champagne: il y a une étape dans le processus classique de création d’un Champagne qui consiste à ajouter une « dose » de liqueur. Mélange de sucre et de vin, cette dose joue un rôle déterminant dans le goût du produit final (plus de détails ici). Bien souvent, cela peut aussi  servir de cache-misère pour camoufler les défauts du raisin. Dans le cas d’un Champagne Extra Brut, on ajoute peu ou pas de sucre. On ne se cache pas, aucune triche n’est possible.

Cela donne quelquefois des vins très vifs, voire acides. Pas ici. Cette cuvée s’est reposée 5 ans en cave et cela se sent. Impossible d’ailleurs à l’aveugle de deviner l’absence de sucre. Cette flûte là vous offrira d’abord des arômes de fruits jaunes, tout en rondeur. Et quand on pense en un éclair s’être fait son idée, la finale vient vous détromper en sonnant la charge des agrumes. Et cette note de fraîcheur sait se faire apprécier dans toute sa longueur car elle vous restera en bouche longtemps, longtemps…

Ces atouts sauront se faire apprécier en apéritif bien sûr, mais aussi sur des fruits de mer ou un poisson. Et en dessert avec un moelleux au chocolat!

29€.

Plus d’informations sur http://www.champagnelegallais.com/

11th Oct2011

Château Devise d’Ardilley, le travail récompensé

Par Antoine Laurent


Le Château Devise d’Ardilley s’est distingué au mois de juin dernier en remportant la Coupe des Crus Bourgeois avec son millésime 2008.

Cela fait des années que nous travaillons avec Jacques Philippe qui, en plus d’être un homme charmant, a le bon goût de faire un vin excellent. Son millésime 2002 (illustrant cet article) nous a charmé par son élégance et sa finesse. Le tout au bon prix, puisque nous le proposons à 14,90€.

C’est donc avec une grande joie que nous nous associons au reste de la profession pour féliciter M. Philippe.

Plus d’informations ainsi qu’une video de la remise du prix et d’une interview du vainqueur sur le site du Point

Pages :«1234